AGROB BUCHTAL Jasba

HT – un climat de
bien-être
productif.
Pour un habitat plus sain.

Odeurs désagréables ou agents polluants comme le formaldéhyde en intérieur ? Cette pollution de l’air ambiant peut être due aux émissions des matériaux de construction. Peintures, isolations et meubles ainsi que fours et cuisinières à gaz émettent des agents polluants comme le formaldéhyde ou des oxydes d’azote. HT est un moyen efficace pour combattre ces effets indésirables. L’oxygène activé par le procédé photocatalytique de la surface des carreaux avec finition HT permet également de détruire les composants volatiles de l’air ambiant. Résultat : un air pur ! Cela n’est pas seulement utile dans les salles de bains ou dans les cuisines, mais cela permet également de créer un sentiment de sécurité et un habitat sain.

Nettoyage actif de l’air

Le procédé de photocatalyse fait l’effet d’un désodorisant : les molécules polluantes entrent

en contact avec la surface des carreaux – instantanément, le dioxyde de titane, catalyseur activé par la lumière, les transforme en sels minéraux, qui sont sans danger pour la santé et qui seront nettoyés facilement par un simple coup de chiffon. Il en résulte un air nettement plus sain et un climat durablement agréable et frais. À la maison - un air toujours frais.

L’air est pur

Les carreaux non traités permettent de créer des revêtements de mur ou de sol particulièrement agréables grâce à leur nature minérale, qui évite toute émanation dans leur environnement. HT offre un effet complémentaire ! Les carreaux traités HT éliminent en outre dans l’air ambiant des polluants comme les oxydes d’azote ou le formaldéhyde ou encore la fumée de tabac.

Peter Bachmann, directeur de l’Institut Sentinel Haus pour les constructions saines et expert renommé en hygiène des pièces, recommande les céramiques HT comme solution innovante pour des constructions durables.

Le film montre l’effet purificateur sur l’air :

Le film HT à télécharger

Série: Bosco, AGROB BUCHTAL


 
Les molécules polluantes, telles que le formaldéhyde et les oxydes d’azote, entrent en contact avec la surface céramique.
L’oxygène actif transforme les polluants en composés inoffensifs.
Ces composés inoffensifs sont libérés dans l’air.


Des instituts d’essai renommés confirment l’efficacité du mode d’action.